A quel âge devient-on vieux ?

C’est la question posée par la marque Damart à l’occasion de sa dernière campagne de communication qui met en valeur les femmes âgées, sans fards. La célèbre marque de vêtements a décidé de s’attaquer au tabou du vieillissement et a commandé à l’institut Opinion way un sondage auprès des Français, sur leur perception de ce qu’est être vieux. L’objectif : aller contre « cette  véritable injonction à rester jeune dans les discours sociaux », selon la directrice générale de la marque.

Résultat, les Français adultes pensent que la vieillesse commence à 70 ans. Pour les enfants en revanche, c’est à partir de 46 ans qu’on devient vieux !

Par ailleurs, ce sondage montre que les personnes interrogées cherchent à se rajeunir, et de plus en plus avec l’âge. A partir de 50 ans, il est majoritaire de se sentir 10 ans de moins que son âge. Autre caractéristique, les adultes n’associent pas « le sentiment d’être vieux » à des signes physiques objectifs, mais plutôt à des caractères psychologiques. Pour eux, être vieux, c’est (à 55%) ne plus avoir de rêves à réaliser. Néanmoins, la marque parie sur le fait que « la part croissante des seniors dans notre société nous conduira vers un regard plus positif sur le vieillissement ».

Pour découvrir la campagne de Damart

Tags : Les brèves

Commentaires :

3 commentaires

SALENSON said:

vieux, ou vieille: un très beau mot; pour moi, la sagesse qui vient, l’expérience utile

à partir de quand? physiologiquement pour moi : 50 ans, la moitié de notre espérance de vie de 100 ans: à 50 ans, j’ai plus vécu que je ne vivrai, sauf exception

ensuite, l’âge de la naissance n’a rien à voir avec l’esprit
on peut avoir l’esprit jeune à 90 ans et tout l’air d’un vieux à 20 ans!

mbxl said:

Oui ! Comme l’écrit aussi ce très bel article du New-York Times, l’âge est d’abord une question d’état d’esprit http://mobile.nytimes.com/2014/10/26/magazine/what-if-age-is-nothing-but-a-mind-set.html?_r=0&referrer=

melanie said:

L’âge est-il un état d’esprit ?
Tout dépend comment on l’envisage.
On peut être vieux, le revendiquer, et être pleinE d’énergie, de joie de vivre, de projets. Peu de chances en revanche qu’on soit dans la même forme physique qu’à 20 ans.
Ce qu’il faut dissocier, c’est l’idée d’âge et celle de dynamisme ou de joie de vivre.
Pour réhabiliter le mot vieux, il faudra en passer par là.
Dire qu’on peut être borné et avoir l’horizon bouché à 20 ans, mais pas dire alors qu’on est vieux à 20 ans…

Phasellus et, efficitur. id non libero at dolor.