Ils vont crever… l’écran. En septembre, Michael Caine et Harvey Keitel (158 ans à eux deux) démontreront encore une fois dans un film : « Youth » du réalisateur italien Paolo Sorrentino, que le talent n’a pas de limite d’âge. Le film offre une réflexion sur l’amitié, le temps qui passe et qui n’est plus…

Depuis 20 ans Mick (Harvey Keitel, très juste) et Fred (Michael Caine, éblouissant) passent de luxueuses vacances dans une chic pension Suisse où des soins corporels leur sont prodigués. Si le premier travaille sur son film testament -il est réalisateur- au titre évocateur, « Le dernier jour de la vie », l’autre, ancien maestro, ne veut plus, lui, travailler. « Je suis à la retraite. Je suis apathique. Je ne fais rien. » On s’amuse donc de le voir refuser une proposition de la Reine d’Angleterre de jouer sa célèbre symphonie pour l’anniversaire du prince Philip.

Et tout irait bien dans ce décor somptueusement verdoyant, si le fils de l’un marié à la fille de l’autre ne venait rompre l’équilibre familial en divorçant. Léna vient alors pleurer auprès de son père, Fred. C’est l’occasion de régler les comptes et de remettre en perspective les choix de vie de chacun. « Qui es-tu ? Il n’y avait que la musique dans ta vie » lui assène-t-elle. Paisible, l’octogénaire observe avec son vieux compère cette vie qui file et la jeunesse qui vibre autour d’eux. « Regarde comme ils sont jeunes » dit-il.

Dans ce film à l’esthétique délicate -il y a aussi de très belles scènes oniriques-, jeunesse et vieillesse se mélangent. Ainsi, parmi les autres vacanciers loufoques de l’endroit, on croise une Miss Univers intelligente (oui), un moine bouddhiste et un jeune acteur qui peaufine son prochain rôle, celui d’Hitler. Sans oublier Jane Fonda qui interprète une comédienne vieillissante et hystérique. Son visage filmé de profil restera une apparition marquante. Emouvant, poétique, drôle bien sûr, « Youth » est une fantaisie qui comporte malgré tout quelques longueurs. Mais la vie aussi semble parfois longue…

Marina Lemaire

Youth, de Paolo Sorrentino, avec Michael Caine, Harvey Keitel et Rachel Weisz. Durée : 1h58. Sortie : 9 septembre.

Acteurs studieux