La start-up californienne True Link propose un système de carte de crédit prépayée et personnalisable qui permet aux individus privés de carte bancaire de retrouver une forme d’autonomie financière.

Selon un rapport établi par le Centre de recherche contre la fraude de l’Université de Stanford, aux États-Unis, une personne âgée sur vingt aurait subi des abus financiers. En 2015, les seniors américains auraient perdu en totalité plus de 36 milliards de dollars en raison d’arnaques financières. Après avoir appris les mésaventures de sa grand-mère, escroquée par de fausses organisations caritatives, l’entrepreneur Kai Stinchcombe a décidé de créer True Link, un système de carte bancaire Visa prépayée qui protège son détenteur de la fraude. « En vieillissant, la prise de décisions importantes et l’évaluation des risques d’une situation donnée deviennent plus difficiles. Au regard de l’allongement de la durée de vie, nous devons développer des solutions pour encadrer et sécuriser la gestion des finances des personnes âgées. Sur le marché aujourd’hui, aucun acteur n’a réellement pris le sujet en main. En effet, chaque cas est différent et implique plusieurs parties prenantes : la personne elle-même, ses proches, le personnel soignant et potentiellement un tuteur légal », explique Kai.

True Link

Redonner de la liberté aux individus tout en rassurant les proches
Pour dix dollars par mois, True Link offre aux proches ou au tuteur légal la possibilité de personnaliser entièrement une carte bancaire en fonction des besoins de la personne concernée. Ainsi, ils peuvent sélectionner les lieux où pourront uniquement se dérouler les transactions, leur nature (seulement pour l’achat de médicaments ou de nourriture par exemple) et le montant maximal de retrait.

Des personnes qui auraient potentiellement pu être privées de carte bancaire peuvent ainsi bénéficier d’une certaine autonomie. « True Link est une alternative au retrait de carte bancaire, commente Kai. On peut facilement imaginer le sentiment de perte de liberté éprouvée par la personne qui se voit retirer le droit de disposer d’une carte bancaire. Et si la carte personnalisée de True Link peut apparaître comme une liberté « conditionnée », elle permet en réalité aux personnes âgées de conserver une autonomie partielle, réalisant elles-mêmes leurs transactions. Beaucoup de nos clients n’avaient pas du tout de carte de crédit avant d’utiliser notre service ! ».

Si True Link permet ainsi aux personnes âgées de conserver leur indépendance financière, il offre également un autre avantage de taille : se prémunir contre d’éventuelles escroqueries. Comment ?  En bloquant le transfert d’argent vers des comptes bénéficiaires inconnus, domiciliés à l’étranger mais aussi en empêchant les transactions en ligne ou par téléphone et les retraits au distributeur.
Par ailleurs, dès qu’une transaction suspicieuse est effectuée, les proches sont alertés par message. Ceux-ci ont également la main sur les fonctionnalités de la carte et peuvent les ajuster.
Loin de s’adresser uniquement aux personnes âgées, True Link peut également venir en aide aux personnes souffrant de troubles addictifs telle l’addiction aux jeux. Par ailleurs, elle offre aussi la possibilité d’aider les familles ayant un proche atteint d’un handicap mental à gérer plus facilement et de manière sécurisée les finances de celui-ci.

True Link a fait partie du programme 2015 d’Aging 2.0, un accélérateur de start-ups spécialement engagées dans le développement de solutions à destination des personnes âgées. Depuis, la start-up a levé 3,4 millions de dollars pour soutenir sa croissance.

 

Pauline Canteneur
Analyste à L’Atelier BNP Paribas à San Francisco/ @atelier_us

logo-atelier

True Link renforce l’autonomie financière des seniors