L’expérimentation des robots en maison de retraite a été lancée il y a maintenant quelques mois. L’objectif est double : il s’agit à la fois de divertir les résidents et de leur faciliter la vie.

Aujourd’hui, plus de 700 000 personnes âgées de plus de 60 ans évoluent dans des EHPAD (Etablissements d’Hébergement pour Personnes âgées Dépendantes) selon le site Bien vivre chez soi.com. Au sein de ces structures, elles sont prises en charge par des aides-soignantes, des kinésithérapeutes… Et demain ? Des robots vont-ils venir gonfler les rangs de ces structures ?
Des premiers robots ont d’ores et déjà intégré des maisons de retraite.


Des compagnons bienveillants

Ainsi, Nao, robot équipé du programme Zora, « travaille » comme coach pour seniors au côté du personnel. Autonome et doté de capteurs, il voit, entend et se déplace. Entièrement programmable, il s’adapte aux besoins et aux envies de chacun : jouer au loto, stimuler la mémoire, amener un résident à chanter ou bien encore à faire des exercices thérapeutiques.

GiraffPlus, un programme de l’Union européenne, est, quant à lui, capable de détecter les visages, mesurer la pression artérielle, surveiller le poids. Il peut également analyser l’état de fatigue d’un individu et lui demander d’aller dormir ! Par ailleurs, au-delà de ses capacités de « médecin », il possède un système de télé-présence grâce auquel le retraité peut voir directement sa famille ou son médecin.

 

Un assistant avant tout
Ces robots ont-ils vocation à remplacer l’humain ? Il n’en est pas question pour Fabrice Goffin, cofondateur de Zora Robotics : « Ils apportent un petit réconfort, comme le ferait un petit chien » assure-t-il.

Pour sa part, Sylvie Saqué, Directrice de l’EHPAD d’Issy-les-Moulineaux, indique que « l’arrivée des robots en maison de retraite s’inscrit dans un projet médical qui vise à stimuler les résidents », selon une interview réalisée par le site Sciences et Avenir.com. Cela libère par ailleurs du temps au personnel qui peut par alors se concentrer sur sa mission première, les soins et l’écoute des personnes.

 

 

Les robots au service des personnes âgées