Si les jeunes gens aux destins tragiques ou fougueux alimentent les romans, rarement les romanciers confient à nos aînés des personnages de héros aux cheveux blancs prêts à bouleverser l’ordre du monde. A contre-courant des lieux communs le romancier Marc Villemain a décidé qu’il était temps d’inverser les perspectives littéraires et les vieux dont il est question dans son texte « Ils marchent le regard fier » sont bien des héros qui prennent en main leurs destinées et deviennent les acteurs du changement. Car il faut dire que dans la société imaginée par l’auteur les vieux sont les bannis. Le pouvoir est en effet passé entre les mains d’une jeunesse qui met tout en oeuvre pour les exclure.

88 pages dans lesquelles il faut prendre le temps de passer du temps pour musarder aux côtés de cette écriture lumineuse qui a délibérément choisi de faire de nos vieux des héros.
Des vieux droits dans leurs bottes qui décident de mener une révolution contre l’autorité des jeunes. Donatien et Marie sont les instigateurs de cette résistance des papis et mamies, ceux par qui la colère arrive jusqu’à la ville. Cette même colère qui leur fait quitter le temps d’une révolte leur monde paysan encore préservé des outrages du jeunisme et dont ils espèrent transmettre la sève à une jeunesse oublieuse de son passé. Narré par l’ami d’enfance de Donatien et Marie, ce mai 68 des cheveux blancs ira jusqu’au bout de ses convictions.

Aussi saisissant que poétique ce court texte soulève une interrogation d’actualité car si la révolution des cheveux blancs n’a pas encore eu lieu, Marc Villemain pointe avec justesse une problématique à laquelle nous risquons d’être confrontés. Ce texte n’est donc pas à lire comme un récit d’anticipation mais bien comme un acte littéraire visionnaire qui nous questionne sur la place accordée à nos aînés. De plus en plus nombreux et accusés d’être les derniers privilégiés d’une société révolue, ils suscitent la rancoeur et la lecture de cet ouvrage est chaudement recommandée à tous mais également à la jeunesse pour la sensibiliser au respect dû aux plus anciens.

Au-delà de sa dimension de pamphlet humaniste « Ils marchent le regard fier » est aussi une histoire d’amour belle et courageuse. Celle qui lie Donatien à Marie depuis leur adolescence. De cet amour qui se moque des rides, des corps qui s’essoufflent et qui choisit de s’inscrire dans la durée.
« Ils marchent le regard fier » est un petit livre qui dit de grandes choses sur les écueils de notre société et dont la découverte est aussi bouleversante que nécessaire.

Astrid Manfredi

Informations pratiques :
Titre : Ils marchent le regard fier
Auteur : Marc Villemain
Editeur : Les Editions du Sonneur Prix France : 13 euros

« Ils marchent le regard fier »  : la révolution des cheveux blancs