Un lieu d’un nouveau genre a ouvert ses portes l’année dernière rue Sand dans le 16ème arrondissement de Paris. La maison Felippa est le premier centre d’accueil des personnes âgées de jour. L’objectif : leur offrir un lieu pour se retrouver et mener des activités inspirantes. Reportage sur ce petit havre de paix pensé pour les séniors.

Dans la salle principale, un groupe de septuagénaires sur le point d’achever leurs aquarelles avant de se lancer dans une nouvelle création d’art-thérapie… nous ne sommes pas dans une Ehpad mais à la maison Felippa, le premier centre d’accueil de jour réservé aux personnes de plus 60 ans, en perte d’autonomie et non médicalisées.

L’idée de cet établissement : offrir aux retraités un lieu de socialisation, de détente et de création.

Car les deux fondatrices du centre, Regina de Benoist et Célia Abita, en sont persuadées : c’est en luttant contre l’isolement des personnes âgées qu’on leur permet de se maintenir à leur domicile. Et malheureusement, les aidants ne disposent pas toujours de suffisamment de temps pour prodiguer à leurs aînés l’accompagnement ou même tout simplement la compagnie dont ils auraient besoin.

Une alternative à la maison de retraite

« Nous avons voulu créer un nouveau concept. Nous sommes une alternative à l’EHPAD, un compromis à l’isolement et un lien avec le quotidien, car en France lorsque l’on commence à perdre en autonomie, on se retrouve souvent seul chez soi ou alors en maison de retraite.» expliquent les deux cofondatrices.

Pour profiter de ce nouveau concept, les séniors peuvent au choix s’inscrire à la demi-journée, à la journée ou souscrire à des abonnements mensuels avec par exemple des forfaits de trois jours par semaine.

Des repas leurs sont proposés mais aussi un service de transport privé, de leur domicile au centre d’accueil.

Des activités orientés santé et bien-être

Les activités organisées sont quant à elle très variées et conçues pour améliorer la santé physique et psychique des séniors – avec par exemple art-thérapie, renforcement musculaire, travail de mémoire, initiation aux nouvelles technologies ou sensibilisation aux dangers de la rue.

Des kinésithérapeutes, des podologues ou des ophtalmos se déplacement régulièrement sur le site. Et l’établissement propose même les services de spécialistes du bien-être comme des coiffeurs, des esthéticiennes et des manucures.

Créer du lien social

Mais le plus important pour les fondatrices de la maison Felippa, c’est bien la dimension sociale et les liens que les séniors peuvent créer entre eux ou avec le personnel.

Des rencontres intergénérationnelles sont également organisées avec des écoles ou des centres de loisirs, le tout dans un cadre convivial et chaleureux avec un coin salon, un bar pour servir les repas et une petite musique d’ambiance pour accompagner les échanges entre les bénéficiaires.

Maintenir les personnes âgées dans la société en leur redonnant confiance, valoriser le grand âge et renforcer le lien social… c’est tout le paradigme actuel du vieillissement que la maison Felippa veut transformer. Avec déjà une soixantaine d’inscrits au bout de seulement dix-huit mois d’existence.

Maison Felippa : une alternative à la maison de retraite