Lors du Jam « Vieillir Demain », un moment fort de notre immersion dans le futur a été la visite du Cardif Lab’. Le Cardif Lab’ est le laboratoire d’innovation de BNP Paribas Cardif. Les jammers, et notamment les baby-boomers, ont pu y découvrir, et parfois tester, des innovations concrètes pour inventer une façon de vieillir bien différente de ce qu’ils avaient pu imaginer jusque-là. Côté habitat, nous avons misé sur la simplification, une donnée essentielle pour vivre chez soi jusqu’à la fin de ses jours. Comment le mobilier devient-il facilement modulable ? Comment des objets font-ils tout à notre place ? Et, en cas de souci, comment notre assureur est-il prévenu en temps réel et s’occupe-t-il de tout ? [Trois innovations pour ne plus nous inquiéter de vieillir]

 

Mon mobilier modulable s’adapte au quotidien
meuble conceptLors des conférences du Jam « Vieillir demain », la présentation du Concept Care de Lapeyre avait fait l’unanimité. Une salle de bains modulable : sécure, confortable et esthétique, conçue pour les plus vieux (mais pas seulement) par les plus jeunes (des étudiants). Parmi les éléments les plus intelligents du dispositif notons : un miroir orientable ou retirable facilement, une chaise avec panier à linge intégré, un lavabo recouvrable pour plus de surface, avec robinet transformable en douchette. Si ce concept n’était pas présent au Cardif Lab’, un autre type de mobilier modulable a permis aux Jammers d’expérimenter ce type d’équipement ergonomique, tendance pour tous et idéal pour vieillir chez soi, autrement. Des placards qui descendent du plafond, des tables qui s’aimantent entre elles pour plus de possibilités et des vitres qui s’opacifient pour gagner en intimité.

 

Un seul boîtier domotique pour tout connecter
Boitier domotiqueOffrir un intérieur confortable, chaleureux même, sécurisant, où il fait bon vivre, c’est la mission de la domotique nouvelle génération. Automatiser nos maisons (domos en grec) et ne rien laisser au hasard. On y gagne du temps et, suivant les installations, de l’argent. Des objets connectés intègrent ainsi de toutes parts nos habitats. Il y en a pour toutes les fonctions si bien que l’on peut vite se retrouver avec quatre télécommandes dans chaque main et une invasion d’applis dédiées dans nos smartphones. Nul besoin d’être vieux pour ne plus s’y retrouver. C’est pourquoi des constructeurs conçoivent aujourd’hui des boîtiers pour centraliser toutes les communications. SmartThings de Samsung est l’un d’eux. Il connecte tous les objets connectés d’une même habitation, quelle que soit leur marque. Eclairage, température, ouvertures/fermetures, surveillance… le pilotage de tous les appareils électroniques est unifié, donc simplifié. Les notifications, en cas de problème par exemple, le sont aussi, en temps réel.

 

Quand mon boîtier prévient aussi mon assureur
HomeboxUn système qui nous prévient, où que nous soyons, d’un début d’incendie, d’un risque d’inondation ou d’une coupure d’électricité à notre domicile, c’est bien, mais alors, tout reste à faire. C’est pourquoi BNP Paribas Cardif a mis en place Habit@t, un dispositif novateur qui allie boîtier domotique et offre d’assurance. Avec Habit@t, nous ne sommes plus seuls à recevoir des notifications, un centre de télésurveillance les reçoit aussi. La prévention fait alors place à l’assistance : l’assureur envoie un artisan sur place pour réparer la cause du sinistre, réparation dont il supporte les coûts. Notez bien que, si cette offre vous donne immédiatement envie d’y souscrire, il faudra avant tout déménager, en Italie, où elle est actuellement commercialisée. Domotique et dolce vita vont décidément de pair.

 

Mon avis sur ces technologies
A vous de nous dire maintenant : est-ce que ces innovations vous inspirent pour inventer le vieillir de demain ? Qu’est-ce qui vous plaît, qu’est-ce qui vous déplaît ? Avez-vous des espoirs, avez-vous des craintes en matière d’habitat ? Via les commentaires ci-dessous, faites-nous part de votre avis et de vos idées pour inventer l’habitat de demain.

Immersion dans l’habitat de demain