C’est une des conclusions réjouissantes du premier baromètre du Bien Vieillir.
L’institut du Bien Vieillir Korian a en effet mené avec l’Institut Ipsos au cours du second semestre 2014 un grand sondage via internet auprès d’un échantillon représentatif de plus de 4 000 seniors de plus de 65 ans dans 4 pays européens (France, Belgique, Italie et Allemagne).

Principal résultat, « vieillir rime avec plaisir ». 87 % des seniors estiment vivre plutôt bien ou très bien leur âge. 84% estiment que la vie est source de plaisir. Parmi ces sources de plaisir, la lecture, l’utilisation d’Internet, regarder la télévision ou écouter la radio sont très majoritairement cités. Une petite moitié cite les voyages et le cinéma comme sources de plaisir. En revanche, les plus jeunes (de 15 à 65 ans) interrogés sur le plaisir des plus âgés sont moins optimistes… seulement 57% estiment que la vie peut être encore source de plaisir, ce qui prouve la persistance d’une certaine peur de vieillir et de stéréotypes qu’on associe aux personnes âgées.

Deuxième enseignement principal, les seniors veulent être acteurs de la société et se sentir utiles à leurs proches, en particulier dans la sphère familiale (90% pour leur conjoint, 81% pour leurs enfants). Ils sont par ailleurs 35% à avoir des conversations avec leurs petits-enfants, et 30% à s’impliquer dans des relations d’aide. Malheureusement, ils sont encore trop nombreux, un quart des 80 ans et plus, à vivre de grands moments de solitude au moins un jour sur deux.

Les nouvelles technologies entrent peu à peu dans leur environnement. 67% des seniors interrogés utilisent Internet au moins une fois par semaine. Un tiers utilise les réseaux sociaux, et 16% utilisent Skype.

La peur de la perte d’autonomie reste leur principale crainte. Les personnes interrogées souhaitent très majoritairement (67%) rester dans leur logement actuel en cas de dépendance.

L’étude étant européenne, elle dégage principalement des tendances très proches entre les 4 pays étudiés, malgré quelques petites différences.

En conclusion, et contrairement à ce que les plus jeunes imaginent, les personnes âgées ont l’espoir de bien vieillir : être heureux quand on est vieux, et même très vieux, c’est possible ! Ils s’emparent des nouvelles technologies pour être en contact avec la société à laquelle ils ont bien l’intention de continuer à participer, se préparent à la dépendance, mais vivent encore parfois trop dans la solitude ou l’isolement, avec un regard des plus jeunes sur eux, qui n’est pas toujours si positif !

Pour retrouver l’ensemble des résultats de ce sondage.

L’institut du Bien Vieillir Korian réunit gérontologues, professionnels du grand âge, représentants d’associations, designers et retraités.

Encore heureux !