Alors que les seniors occupent une place toujours plus importante dans la population active, les entreprises doivent désormais s’adapter à ces employés un peu particuliers. De la réorganisation des chaînes de production à la customisation des bureaux, les espaces de travail pourraient bientôt connaître une nouvelle ère.

 

Un revêtement intelligent pour limiter la fatigue des jambes et des rehausseurs qui évitent d’avoir à se pencher sur les machines… Bienvenue à la biscuiterie française de l’Abbaye, où toute la chaîne de production a été réinventée pour s’adapter aux conditions physiques des seniors. Ici, les ouvriers disposent de tabourets hauts et un roulement est organisé toutes les trente minutes entre les différents postes afin d’éviter de répéter les mêmes gestes sur une trop longue durée.
Alors que les plus de 55 ans représentent déjà un actif sur quatre, une loi de 2010 oblige les entreprises de plus de 50 salariés à adapter leurs conditions de travail aux employés de plus de 45 ans.
Beaucoup d’employeurs en France ou à l’étranger n’ont pas attendu ce type de loi pour permettre à leur personnel âgé de garder une vraie place au sein de leur entreprise.

 

Le modèle BMW
L’un des pionniers en la matière n’est autre que BMW. Il y a dix ans environ, le fabricant de voitures chamboulait sa chaîne de production pour l’adapter entièrement à son personnel vieillissant. Parmi les évolutions les plus notables : un sol en bois pour prévenir l’usure des genoux, des tabourets spécialement conçus pour une position semi-assise, des chaussures orthopédiques, des consignes de sécurités écrites en plus gros caractères, des pièces mieux éclairées mais aussi des machines rehaussées pour préserver le dos, la partie du corps qui souffre le plus des années de labeur.
D’autres groupes, à l’image du spécialiste américain de cartouches d’encre Xerox, ont plutôt misé sur la formation des employés : ainsi des kinésithérapeutes et des ergonomes travaillent main dans la main pour apprendre au personnel à adopter les bons gestes, à la fois efficaces et respectueux de leur corps.

 

Des bureaux customisés
Il n’y a pas que les chaînes de productions industrielles qui doivent s’adapter à des salariés vieillissants : les espaces de bureaux évoluent également avec la démographie.
Dans ce domaine, les aménagements sont moins onéreux et de très nombreuses entreprises s’équipent sans difficulté. Surtout, les marques qui proposent du mobilier adapté ne manquent pas, avec par exemple des bureaux ergonomiques inclinables pour permettre de varier les positions tout au long de la journée, des sièges assis-debout, des repose-pieds, des repose-poignets, des coussins en gel, des filtres antireflets pour les écrans et même des règles loupes.
Mais l’aménagement de l’entreprise ne passe pas uniquement par l’achat de gadgets. En Angleterre, l’universitaire Jeremy Myerson, coauteur de l’ouvrage « New Demographics, new workspace » affirme que c’est tout l’espace de travail collectif qui doit être repensé : «  Les espaces de travail purs doivent être préservés des différentes nuisances sonores et donc éloignés des machines à café, imprimantes, lieux d’échanges, etc. ». Dans la même veine, les appels téléphoniques devraient être passés ailleurs et les conversations se faire à voix basse. Toujours selon Jeremy Myerson, la lumière joue un rôle fondamental pour le confort des seniors, une lumière qui doit être la plus naturelle possible.

 

Usbek & Rica

Des espaces de travail repensés pour les seniors