Aux États-Unis, un service de cuisiniers à la demande offre la promesse d’une alimentation saine et d’une présence agréable le temps de la préparation d’un repas.

Aujourd’hui, un Américain sur cinq éprouverait un sentiment constant de solitude.
En France, cela concernerait une personne sur quatre âgée de plus de 75 ans. Or, on sait l’impact de la solitude sur la santé physique et mentale de nos aînés. Et si une solution mêlait bonne compagnie et repas sains ? C’est en tout cas la vision portée par Chefs For Seniors, une start-up prometteuse de la côte Est des États-Unis. Dans le secteur de la FoodTech, plusieurs concepts ont fleuri à l’image de Feastly, Cozymeal ou encore le français La Belle Assiette, qui permettent via un site web de réserver les talents d’un chef cuisinier le temps d’une soirée ou d’un événement.

Ici, Chefs For Seniors propose un service de chefs cuisiniers à la demande, doublé d’une dimension sociale. Une fois que le client a choisi parmi les différents menus proposés sur le site de la jeune pousse, le chef fait lui-même les courses et se rend au domicile du client. Il y passe environ deux heures dans le but de cuisiner l’équivalent de plusieurs plats. En prime, il fait même la vaisselle ! Chaque menu a été étudié pour être équilibré et sain, un point qui importe particulièrement à Nathan Allman, fondateur de la start-up : « un repas équilibré et nutritif peut littéralement changer la vie de certains seniors », avance-t-il. Selon l’ONG Feeding America, 9% des seniors américains seraient en effet victimes d’insécurité alimentaire.

En 2016, Chefs for Seniors a touché 250 clients dont la plupart se trouvent être des baby boomers. « La moitié de nos demandes proviennent d’enfants souhaitant souscrire au service pour leurs parents. Ceux-ci habitent souvent loin d’eux. Le recours à Chef For Seniors assure un repas sain pour la personne et rassure les familles », poursuit Nathan Allman. Ce dernier relève tout de même que 20% de ses utilisateurs sont âgés de moins de 60 ans, principalement attirés par la praticité du service et la qualité des plats fournis.

Au-delà de l’aspect purement alimentaire, Chefs for Seniors cherche à fournir une compagnie agréable et gaie à ses clients. « La présence du cuisinier devient au fil du temps la composante qui importe le plus à nos clients. Celui-ci construit un lien avec eux, comprend leurs goûts et préférences culinaires et apprend tout simplement à les connaître. » explique Nathan Allman. Les chefs membres du réseau de la start-up sont également formés à interagir avec des clients plus âgés. Selon Nathan Allman, une grande partie des chefs travaillant pour le compte de la jeune pousse sont eux-mêmes des retraités de la restauration, âgés de 50 à 60 ans. « Ils ont des années d’expérience derrière eux et Chefs For Seniors leur donne l’occasion de découvrir un environnement de travail complètement différent de ce qu’ils ont connu par le passé », continue l’entrepreneur. Chefs For Seniors s’impose alors comme un concept où tout le monde est gagnant. Combattre la solitude des uns en leur garantissant une alimentation saine et équilibrée, tout en nourrissant la quête de sens des autres. Le tout à un prix raisonnable pour les clients : celui-ci débourse 90 dollars – auquel il faudra rajouter le prix des courses – pour la préparation de 10 à 12 repas.

 

Pauline Canteneur
L’Atelier BNP Paribas North America
logo-atelier

Convivialité, gastronomie… les chefs débarquent dans les cuisines des seniors !