Le sport c’est bon pour la santé. « Les optimistes », film documentaire norvégo-suédois réalisé par Gunhild Westhagen Magnor nous le rappelle à juste titre ! « Les optimistes », c’est le nom d’un club de volley-ball particulier : ses 15 joueuses sont de malicieuses personnes âgées qui ont entre 66 et 98 ans, comme l’émouvante Goro, doyenne charismatique qui met ses Converse chaque matin pour s’entraîner. Goro cache son cancer. La vie est un jeu, elle y participera jusqu’au bout…

Plus jeunes d’esprit que de corps évidemment, ces petites sportives s’amusent beaucoup à courir pour rattraper la balle. Elles se jouent de tout et surtout des faiblesses liées à leur âge. Certaines pratiquent depuis 40 ans sans avoir jamais disputé un vrai match. D’abord incrédules et inquiètes, elles relèveront le défi original de l’une d’elles : affronter un club suédois de séniors hommes « Les Canonniers ». Deux jeunes entraineurs vont leur apprendre les bonnes règles et positions. Mais elles ont aussi besoin de sponsors pour s’équiper, trouver et choisir la couleur des tee-shirts et organiser ce voyage à l’étranger. On pénètre également dans l’intime en entrant dans le quotidien de ses dames qui font de la gym à domicile…

Cette vision de la vieillesse est douce, enthousiasmante et réconfortante. Il s’en dégage une énergie folle qui donne au spectateur l’envie immédiate de remettre ses baskets ! L’idée du film est née lorsque la mère de la réalisatrice a commencé à jouer au volley-ball à 72 ans. «  J’étais sous le choc » dit-elle. Nous, on est sous le charme. Soyons sport, courons voir ces mamies étonnantes.

 

Marina Lemaire.

Les optimistesLes optimistes, de Gunhild Westhagen Magnor,
avec les joueuses séniors de l’équipe de Volley-ball.
Durée : 1h30 VOSTF

Belles de match